Portée par un enfant, la frange est tout simplement mignonne. Elle structure la frimousse de nos bambins tout en leur apportant un look irrésistible. Malgré ces avantages, l’entretien régulier de la coupe reste contraignant. En adoptant les bons réflexes, vous pouvez le faire vous-même sans avoir à vous rendre chez le coiffeur tous les mois.

Pourquoi couper la frange de son enfant régulièrement ?

Les cheveux dans les yeux, même les adultes ne les supportent pas ! Au-delà de l’aspect stylistique ou physique, couper quelque mèche de cheveux de votre enfant revient à lui offrir un certain confort. Cela lui évite par exemple les problèmes de vision et de concentration. Avoir une vue bien dégagée, c’est important pour les enfants comme pour les adultes…

Bien s’équiper

Avant de passer à l’action, la première étape consiste à bien s’équiper. Pas question d’utiliser n’importe quels outils de type ciseaux de cuisine, de couture ou encore à papier. En effet, les cheveux des jeunes enfants sont encore très fragiles et méritent une paire de ciseaux de coiffure adaptée. Vous pouvez vous en procurer en boutique spécialisée ou en pharmacie pour quelques euros.

Travailler dans les bonnes conditions

Une fois le bon outil acquis, le travail peut commencer en lavant les cheveux de votre enfant et en les laissant sécher naturellement. Vous pouvez en même temps préparer le terrain et expliquer à votre enfant l’intérêt de couper sa frange, car avouons-le, les ciseaux et les peignes ne sont pas toujours rassurant chez les petits enfants. À vous donc de trouver les bons mots pour le conforter. Privilégiez un endroit de confiance et occupez votre enfant avec un livre, une tablette ou un Smartphone pour le calmer pendant la coupe.

Garçon ou fille : les bons repères

Une petite fille ne porte pas une frange de même longueur qu’un garçon. Dans le premier cas, la meilleure coupe doit être au niveau de l’arcade sourcilière. Dans le second cas, il est possible de viser plus haut, soit entre l’arcade sourcilière et le front. À vous de choisir le bon repère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *